Tropics & Meridians

post rock noise —

Blois

(41)

Un méridien y passe, c’est une évidence mais son nom est inconnu et la chaleur des tropiques, chantée jadis par un chanteur qui n’a jamais vu un palmier, n’existe que 4 jours par an en région Centre.

La latitude de Blois est de 47.589 degrés Nord et sa longitude est de 1.327 degrés Est. Et alors ?

Ici on parle de musique, on parle de hauteur de potard, on parle d’expérimentations instrumentales, on parle d’un quartet et d’un amour démesuré pour le son !
Formé en 2008 dans la capitale du Loir-Et-Cher, pour comprendre l’origine du nom et de la musique des Tropics and Meridians, il faut se tourner vers l’autre côté de l’Atlantique plutôt que vers une érudition en géographie des musiciens.
Les Blésois sont ainsi au croisement de la scène actuelle américaine (Russian Circles, Explosions In The Sky ou Red Sparowes) avec des expérimentations et recherches personnelles issues d’une multitude de références individuelles.

Selon une rigueur toute géographique et mathématique, ils s’enivrent de rythmiques calmes qui précédent des envolées sonores énergiques et ils construisent leurs morceaux comme on trace une courbe sur une mappemonde : tout droit sans se soucier des montagnes et des failles sismiques. Les Tropics développent ainsi leur propre identité et tracent eux aussi une ligne sur la carte sonore hexagonale.

Jerome Taudon

fiche annuaire sur fracama.org facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *